Il n'y a aucun article dans cette catégorie. Si des sous-catégories sont affichées sur cette page, elles peuvent contenir des articles.

Sous-catégories

2023 O'Brien Fellows

(voir les récipiendaires des années précédentes)

Amy Johnston

Doctorat en épidémiologie – Université d’Ottawa

amy johnston 2023

Amy Johnston est une candidate au doctorat à l'École d'épidémiologie et de santé publique de l'Université d'Ottawa, ainsi qu'une stagiaire doctorante à l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa. Elle détient une maîtrise en sciences avec une spécialisation en recherche sur les services de santé et une maîtrise en technologie biomédicale, toutes deux de University of Calgary. En 2018, Amy a obtenu une certification professionnelle en santé publique délivrée par le National Board of Public Health Examiners (Washington, DC). Amy est passionnée par la santé cardiovasculaire des femmes et soutient activement les femmes dans le domaine des sciences. Elle participe à la sensibilisation à travers des campagnes de plaidoyer et des initiatives de mobilisation communautaire en tant que membre de l'Alliance pour la santé cardiaque des femmes au Canada et en tant que co-organisatrice d'événements Soapbox Science à Ottawa. Elle est également passionnée par l'autonomisation des personnes en situation de handicap pour leur permettre de pratiquer le ski, et travaille bénévolement en tant qu'instructrice de ski avec Canadian Adaptive Snowsports depuis 10 ans. Forte de sa formation doctorale en épidémiologie cardiovasculaire chez les femmes et de son expérience universitaire et translationnelle antérieure, l'objectif professionnel d'Amy est d'obtenir un poste permanent au sein d'une institution universitaire canadienne en tant que chercheuse indépendante dans le domaine de la santé cardiovasculaire des femmes.

 


Abbie LeBlanc

Doctorat en Gouvernement – Harvard Université

abbie leblanc 2023

Abbie LeBlanc est candidate au doctorat en sciences politiques à Harvard University, spécialisée dans la théorie politique. Sa carrière académique a commencé à l'Université St. Thomas, où elle a obtenu un diplôme avec mention en sciences politiques, droits de l'homme et grandes œuvres en 2019. Elle a ensuite terminé une maîtrise à l'Université McGill en 2021. Sa thèse de maîtrise sur Émile de Jean-Jacques Rousseau a été publiée dans la Revue de politique. Elle examine l'intersection de la propriété et du genre dans la pensée de Rousseau. Sa recherche de doctorat actuelle se concentre sur la pensée politique du début de l'époque moderne et le colonialisme des colons. Elle travaille également sur des articles portant sur la pensée politique Mi'kmaq, Adam Smith et Thomas Hardy. Née et élevée à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, Abbie aime passer du temps chez elle avec sa famille et ses chiens. Elle est reconnaissante pour le soutien et la reconnaissance de la Fondation O'Brien.  


Christiana Loral Myers

Doctorat en Histoire de l’art – Université of Glasgow

christiana loral 2023

Christiana Myers est conservatrice, écrivaine, éducatrice et artiste basée à Menagoesg/Saint John, au Nouveau-Brunswick. Elle est titulaire d'un baccalauréat en arts de l'Université Mount Allison, d'une Maîtrise en littérature en pratiques muséales de la Glasgow School of Art, et poursuit actuellement des études de doctorat en histoire de l'art à l'Université de Glasgow.

Ses recherches explorent la représentation et la contextualisation de la COVID-19 dans l'art contemporain en analysant l'utilisation artistique et muséale de la métaphore épidémiologique. Elle étudie les façons dont le virus a été employé ou utilisé symboliquement dans le cadre de crises simultanées de santé et d'injustice sociale, et comment ces méthodes de caractérisation peuvent refléter ou influencer les récits historiques de l'art et les dynamiques sociales de la maladie.

Christiana a réalisé des projets dans le Canada atlantique, à Montréal, en Finlande et en Écosse, et localement, elle a travaillé avec le Musée du Nouveau-Brunswick, la galerie Third Space, le Collège d'artisanat et de design du Nouveau-Brunswick, ainsi qu'avec le ministère provincial du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture. Ses récentes écritures sur le handicap et l'accès, l'art public, la pratique muséologique et l'intersection de l'art avec la justice climatique ont été publiées dans des revues telles que Canadian Art et C Magazine, ainsi que dans des publications de la Owen's Art Gallery, de Goose Lane Editions, du Centre Banff pour les arts et la créativité, et du Maritime Edit, entre autres.

 


Everett Avison Patterson

Doctorat en Sciences Physiques (spécialisation en information quantique)

Everett Patterson 2023

Everett Patterson est né et a grandi à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Pendant son séjour là-bas, il était fièrement inscrit dans le système scolaire public francophone local. Durant sa dernière année de lycée à l'École L’Odyssée, Everett a suivi trois cours à l'Université de Moncton avant d'obtenir son BSc Honours en Mathématiques et en Physique à l'Université Mount Allison à Sackville, où il s'est vu décerner le prix commémoratif Don Norton en reconnaissance de sa remarquable contribution à la vie étudiante.

C'est à l'Université Mount Allison qu'Everett a commencé ses recherches en physique théorique, réalisant sa thèse de premier cycle sous la direction du Dr. Nathaniel Johnston, en travaillant sur la théorie de l'entrelacement quantique. Depuis lors, il a obtenu son MSc en Physique grâce à une bourse du CRSNG à l'Université de Waterloo, en se penchant sur l'intersection des théories de la relativité et de la physique quantique. C'est dans ce domaine de l'information quantique relativiste qu'Everett poursuit son doctorat à l'Université de Waterloo et à son Institut pour l'Informatique Quantique, sous la supervision du Dr. Robert Mann.

Everett espère continuer éventuellement son exploration de la structure fondamentale de notre univers tout en formant la prochaine génération en tant que professeur d'université. En dehors de ses études universitaires, il aime jouer et entraîner au frisbee (ultimate), ainsi que diriger des programmes d'initiation et d'enrichissement en mathématiques et en sciences. Everett est très reconnaissant du soutien et de la reconnaissance de la Fondation O'Brien dans ses projets académiques.

 


Jacob Barry

Doctorat en études du genre, de la sexualité et des femmes – Western Université

Jacob Barry 2023

Jacob Barry (iel) s'identifie en tant que personne queer, trans non-binaire et étudie au niveau du doctorat au Département des études sur le genre, la sexualité et les femmes à l'Université Western Ontario, au Canada, sous la supervision de la Dre Greta Bauer. Sa recherche doctorale utilise une approche basée sur la communauté pour l'ethnographie institutionnelle dans le but de mettre en évidence les expériences des personnes Two Spirit, trans et diverses sur le plan du genre (2STGD) en matière d'accès et d'engagement dans les soins au Nouveau-Brunswick, au Canada. De plus, sa recherche vise à comprendre les politiques, les pratiques et les procédures qui influent sur la manière dont les prestataires de soins fournissent des soins conformes au genre. Jacob est la personne fondatrice et est à la direction de TransCare+, une organisation à but non lucratif axée sur la santé, les soins et le bien-être des personnes 2SLGBTQIA+. TransCare+ travaille avec les communautés queer et diverses sur le plan du genre, les prestataires de soins et les chercheuses et chercheurs pour identifier, développer et fournir des services et des ressources répondant aux besoins et aux désirs des personnes queer et diverses sur le plan du genre à travers le Canada. En plus de son travail universitaire et sans but lucratif, Jacob travaille actuellement en tant que personne coordinatrice à la clinique pour Two-Spirit, Queer, and Trans Pathways NB et siège en tant que personne conseillère de l'expérience des patients trans au comité d'inclusion et de diversité 2SLGBTQ+ de Horizon Health. Malgré la poursuite de son doctorat en dehors du Nouveau-Brunswick, Jacob reste engagé à améliorer le système de soins de santé pour tous les résident.e.s du Nouveau-Brunswick, en particulier celles et ceux des communautés méritant l'équité.

 


Tovah Shalom Kashetsky

Doctorat en Biologie – Université d’Ottawa

Tovah Shalom Kashetsky 2023

Tovah Shalom Kashetsky est née et a grandi à Saint John, au Nouveau-Brunswick. C'est là où son amour pour les animaux et les sciences a commencé. En tant qu'enfant, elle passait ses étés à attraper des salamandres, des têtards et des insectes dans les parcs locaux. Elle ne savait pas à quel point ces compétences pour attraper des insectes lui seraient utiles pendant ses études doctorales. Elle vit actuellement à Ottawa, en Ontario, où elle étudie le comportement et la cognition des abeilles solitaires. Oui, les abeilles peuvent être solitaires. En fait, 90% des espèces d'abeilles vivent seules ou dans des groupes sociaux "faibles", où il n'y a ni reine ni ouvrières, et chaque femelle a son propre nid. Actuellement, elle cherche à savoir si les abeilles solitaires qui font leurs nids dans des cavités en hauteur préfèrent nicher près d'autres abeilles solitaires, ou si elles choisissent de nicher en isolation. Peut-être que la présence d'autres abeilles nidifiantes signifie que la zone de nidification est un bon endroit pour élever leur progéniture. D'un autre côté, la présence de nombreux nids peut attirer des parasites de couvain - certaines espèces d'abeilles et de guêpes qui tuent les larves des abeilles hôtes pour prendre possession de leur nid. Ses recherches contribueront à atténuer les parasites et à améliorer les pratiques d'élevage pour les abeilles nichant dans des cavités utilisées dans la recherche, l'agriculture et la conservation. Lorsqu'elle ne mène pas de recherches, Tovah aime courir, faire de la randonnée, visiter des galeries d'art, jouer à des jeux de société et regarder des films.


Vanessa Veilleux

Doctorat en Sciences de la vie – Université de Moncton

Vanessa Veilleux 2023

Vanessa Veilleux est originaire de Saint-Basile, au Nouveau-Brunswick. Elle est diplômée du programme préparatoire des sciences de la santé et a obtenu un baccalauréat en sciences avec spécialisation en biochimie à l’Université de Moncton. Au fil des ans, elle a développé une véritable passion pour la recherche scientifique. Désireuse d’apprendre et d’élargir ses connaissances, elle a poursuivi ses études supérieures en recherche sur le cancer à l’Université de Moncton. Sa passion pour son projet de recherche l’a amenée à effectuer un transfert au programme de doctorat en sciences de la vie afin d’y approfondir ses connaissances.

Au cours de ses études supérieures, elle a eu l’occasion de présenter ses résultats lors de nombreuses conférences, où elle s’est distinguée sur le plan provincial et international. Elle a été sélectionnée comme présidente d’un groupe de discussion lors d’une conférence mondiale, a donné des entrevues pour promouvoir la recherche scientifique et a été chargée de cours à l’Université de Moncton. Toutes ces expériences lui permettent de partager ses connaissances et transmettre sa passion pour les sciences.

Sa recherche porte sur le rôle des microparticules plaquettaires dans le cancer du sein. Ce projet vise à étudier l’impact de ces vésicules sur les cellules cancéreuses et la progression de la maladie. Cette étude permet de caractériser les mécanismes pathologiques aux niveaux cellulaires et moléculaires afin de contribuer aux futures stratégies thérapeutiques. Elle espère un jour pouvoir aider les personnes atteintes de toute forme de maladie, rare ou commune, et devenir une chercheuse dans le domaine biomédical au Nouveau-Brunswick.

Vanessa est très reconnaissante et honorée du soutien de la Fondation O'Brien pour ses études.

 


Michaela Ritchie

Doctorat en Psychologie Expérientiel – UNB – Campus de Saint-Jean

Michaela Ritchie 2023

Michaela est une étudiante en deuxième année de doctorat en psychologie expérimentale à l'Université du Nouveau-Brunswick au campus de Saint-Jean, elle étudie la mémoire et la cognition. Sa recherche se concentre principalement sur l'effet de génération, un phénomène où le fait de générer des informations améliore la rétention de la mémoire par rapport à l'apprentissage passif ou à la lecture. L'objectif est d'approfondir l'étude des mécanismes derrière l'effet de génération et ses implications pour l'apprentissage.

Elle s'intéresse particulièrement à l'utilisation des appareils électroniques pour l'apprentissage et à leur interaction avec les processus cognitifs des étudiants. Par conséquent, elle prévoit d'explorer les avantages potentiels et les inconvénients de l'incorporation des appareils électroniques dans les salles de classe. Dans le cadre du programme de doctorat, elle enseignera également les fondements de la perception et de la cognition à l'hiver 2024.

Michaela est fière d'être membre du laboratoire de musique et de processus multisensoriels, où elle travaille sous la supervision du Dr Jonathan Wilbiks, reconnu pour ses recherches en psychologie cognitive. Faire partie de ce laboratoire lui a permis de collaborer avec d'autres chercheurs et d'apprendre de nouvelles techniques d'analyse de données. Elle est optimiste quant à l'idée que ses recherches pourraient contribuer à une meilleure compréhension de la manière d'optimiser les processus d'apprentissage et de mémoire.

En dehors de ses intérêts académiques, elle aime lire, jouer et écrire de la musique, et entretenir un mode de vie actif. Elle pense qu'un équilibre sain entre activités intellectuelles, créatives et physiques est essentiel pour maintenir la productivité et le bien-être.


Julianne Gerbrandt

Doctorat en études de l’éducation – Université of New Brunswick

Julianne Gerbrandt 2023

Julianne est étudiante doctorante en études en éducation à l'Université du Nouveau-Brunswick (UNB) à Fredericton. Elle vit avec son partenaire et ses trois enfants à Harvey, au Nouveau-Brunswick, où ils possèdent une petite ferme avec des dizaines d'arbres fruitiers, des chèvres laitières, des cochons en pâturage, des poules, des canards et un cheval de course à la retraite. Avant de commencer ses études doctorales, Julianne était enseignante en immersion française au niveau élémentaire dans le district scolaire ASD-W. Elle est la récipiendaire d'une bourse d'études supérieures du Canada - doctorat (BESC-D) pour ses recherches situées à l'intersection de l'éducation mathématique, de l'immersion française et des études critiques. Elle s'intéresse particulièrement à explorer comment la langue et la culture influencent l'enseignement, l'apprentissage et la pratique des mathématiques en classe, et ce que cela révèle sur les systèmes de pouvoir dans la société en général. Julianne enseigne des cours en éducation mathématique et en éducation en langue seconde française aux candidats à l'enseignement à la Faculté d'éducation de l'UNB.

 


Anne Laurie

Doctorat en éducation spécialisée en études de l'enfance – Université Concordia

Anne Laurie 2023

Anne est candidate au doctorat en éducation, spécialisée en études sur l'enfance à l'Université Concordia à Montréal. Elle a grandi près de Fredericton et considère maintenant Montréal et New River Beach comme chez elle. Elle a obtenu un B.A. en sociologie et en psychologie à Concordia ainsi qu'une maîtrise en études interdisciplinaires à UNB. Pendant sa maîtrise, elle a eu le privilège de travailler avec des communautés des Premières Nations à travers le Canada. Toujours en faveur de l'égalité des chances pour toutes et tous, ses voyages dans ces communautés ont suscité en elle une passion pour le développement d'évaluations culturellement sensibles pour les enfants issus de milieux culturellement et linguistiquement diversifiés, un besoin urgent dans la société diversifiée d'aujourd'hui. Elle est retournée à Concordia pour faire son doctorat sous la supervision de la Dre Diane Pesco. Avec l'aide d'une bourse du FRQS et de nombreuses récompenses, elle a développé une évaluation dynamique basée sur le programme d'histoires pour les enfants immigrants philippins dans tout le Nouveau-Brunswick, et a publié son travail dans des revues à comité de lecture. Récemment, elle a lancé une entreprise pour étendre son évaluation à une plateforme en ligne et la valider auprès des enfants de toute la province. Elle espère que tous les enfants recevront les services appropriés au bon moment. Anne se promène sur la plage et les sentiers de la nature à New River Beach avec son chien, fait du vélo sur les côtes de Fundy, fait du patin à roulettes, cuisine, jardine et consulte les archives provinciales. Elle est honorée et reconnaissante de recevoir le soutien de la Fondation O'Brien.


Madelaine Empey

Doctorat en biologie – Université d’Ottawa

madelaine 2023

Madelaine est une étudiante de doctorat à l'Université d'Ottawa, se consacrant à la recherche sur les effets des insecticides sur les amphibiens au Canada. Originaire de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, depuis son jeune âge, ses passions gravitent autour de la conservation de la nature, mais plus particulièrement celle des amphibiens. Elle exprime sa gratitude envers le Musée du Nouveau-Brunswick (MNB) qui a alimenté son amour pour la nature et les grenouilles, car elle y a travaillé pendant plusieurs étés.

Travailler au MNB et interagir avec les différents chercheurs là-bas ont suscité son intérêt pour la recherche et son désir de contribuer à la protection du patrimoine naturel canadien. Sa recherche vise à établir une approche novatrice pour fournir des données de base cruciales manquantes sur les effets métaboliques des mousticides sur les amphibiens. Ces produits sont utilisés à l'échelle mondiale, mais leur impact sur les amphibiens n'a pas encore été étudié, en particulier au Canada. Jusqu'à présent, aucune étude n'a été menée sur les perturbations métaboliques chez les têtards, et ses études seront parmi les premières à aborder cette lacune de connaissance. En utilisant cette méthode avec des grenouilles sylvicoles canadiennes, des grenouilles léopards et des rainettes, elle aidera à déterminer si ces espèces sont exposées à un risque de développer des troubles métaboliques en raison de l'exposition aux niveaux standard d'insecticides. Ces études sont particulièrement importantes pour la rainette faux-grillon, qui est considérée comme vulnérable. Elle prévoit de contribuer à l'élaboration de réglementations et de politiques sur l'utilisation locale de ces insecticides. Les connaissances générées par cette recherche peuvent atténuer les risques que les mousticides posent aux grenouilles et crapauds, dont 44 % sont répertoriés comme menacés ou en voie de disparition au Canada.

Ses autres passions incluent la randonnée, la lecture, l'écriture, le jardinage et l'utilisation de la nature dans son art.