Une titulaire d’une bourse O’Brien reçoit une bourse Banting

lynne-gouliquer_frLynne Gouliquer fait figure de précurseur à l’Université St Thomas et au Nouveau-Brunswick en obtenant une des 23 bourses Banting du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Cet honneur représente un triomphe professionnel pour Mme Gouliquer et une reconnaissance des travaux sur le vieillissement réalisés à l’Université St Thomas.

Mme Gouliquer étudie la résilience de la population vieillissante et plus particulièrement celle des 90 ans et plus (les doyens des aînés, comme elle les appelle). « Je crois que ces personnes ont beaucoup à nous apprendre, déclare la boursière. Je prévois mener une étude qualitative et St Thomas est l’établissement idéal pour ce type de travaux. »

Publish modules to the "offcanvas" position.